Transitions agraires au sud de Madagascar

Résilience et viabilité, deux facettes de la conservation

 
 

Présentation

La conservation des forêts ne doit pas occulter la vie des familles qui vivent des ressources forestières. Au fur et à mesure que les massifs forestiers se fragmentent, et les forêts sèches plus rapidement que les forêts humides, les activités agricoles occupent un espace plus important. Mais l’une et l’autre de ces dynamiques sont interdépendantes. C’est donc en modélisant leurs interactions que l’on peut faire apparaître des trajectoires viables. Ces résultats sur la résilience et la viabilité apportent à la conservation un nouvel éclairage en montrant comment la réconciliation des peuples avec leurs forêts, puis l’accord de toutes les parties prenantes sur un objectif de conservation, permettraient de s’engager vers une gestion durable.

Supports disponibles

  • eBook [PDF]

    Pdf PDF (Transitions agraires au sud de Madagascar), format 190 x 250, 368 pages
    A télécharger après achat
  • Caractéristiques

Référencer ce produit sur votre site

→ Copier en mémoire :