Anthropologie du médicament au Sud

La pharmaceuticalisation à ses marges

 

Sous la direction de Alice Desclaux et Marc Egrot

 

IRD Éditions/L'Harmattan - Collection : Coédition - 2015

    • Livre papier

      29,00 €
     

    Avis des lecteurs  

     

    Présentation

    Le médicament, défini comme un produit pharmaceutique répondant à des normes biomédicales, pharmacologiques et juridiques, occupe une place croissante dans la réponse aux maladies et la gestion de la santé dans les pays du Sud. Du fait de son efficacité biologique, de son caractère matériel, maniable et facile à échanger, et des promesses qu’il porte d’allégement des souffrances, d’amélioration de l’état sanitaire ou des performances, il est devenu ubiquitaire. Néanmoins, les configurations sociales, les significations attribuées à cet objet ambivalent, et ses usages politiques favorisent son extension à de multiples champs de la vie biologique et sociale. De plus en plus, ce processus extensif se déroule indépendamment des professionnels de la biomédecine, d’où la nécessité de distinguer la « pharmaceuticalisation » de la médicalisation.

    Cet ouvrage examine de multiples situations de déploiement de la pharmaceuticalisation, dans plusieurs domaines : la valeur et le paiement, l’approvisionnement, l’usage thérapeutique et l’intervention médicale. Les analyses du recours à une diversité de médicaments en Afrique et en Asie du Sud-Est montrent les effets sociaux et les effets de sens de ces extensions à la marge, et permettent de mieux comprendre les rapports entre médicalisation et pharmaceuticalisation.

    Supports disponibles

    • Livre papier

      format 155 x 240, 282 pages, Noir & blancEn stock
    • Caractéristiques

    Référencer ce produit sur votre site

    → Copier en mémoire :